Il n’est pas rare que, passé le cap des 30 ans, certaines personnes remettent en question leurs choix professionnels et envisagent une nouvelle carrière. Un changement de cap qui, s’il est totalement envisageable pour des trentenaires, demande de la réflexion et de la préparation. Causes de la réorientation, métiers envisagés, solutions pour réussir ce changement de carrière : tout ce que vous devez savoir si vous souhaitez changer de métier à 30 ans.

26 juillet 2022 • FED Transition

Pourquoi se réorienter à 30 ans ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vouloir changer de métier à 30 ans. Rassurez-vous : aucune d’entre elles n’est mauvaise. Chaque personne peut avoir ses motivations propres pour changer de carrière et, généralement, celles-ci n’apparaissent pas du jour au lendemain.

Des choix de carrière réalisés trop jeune

Parmi les raisons les plus fréquentes, on retrouve un choix de carrière effectué plus jeune. Il n’est pas évident pour un adolescent ou un jeune adulte de savoir vers quelle branche ou quel métier se diriger. Il faut choisir à un très jeune âge, sans être conscient de la réalité du marché et du monde du travail. Parfois, ces choix sont même directement dictés par l’environnement familial.

Tout cela fait que la recherche d’un premier emploi s’effectue parfois rapidement ou par défaut, dans la continuité du cursus universitaire. Dans certains cas, l’envie de s’émanciper rapidement et d’être indépendant financièrement est à l’origine d’un choix de carrière qui se révèle insatisfaisant et qui ne correspond pas à ses motivations profondes.

Reconnaître des signaux d’alerte

Une reconversion à 30 ans peut aussi naître de signaux d’alerte, mentaux ou physiques, envoyés par votre corps, votre inconscient. Cela peut par exemple être :

  • une lassitude au travail ;
  • une baisse de motivation ou de la procrastination ;
  • du stress à l’idée d’aller travailler ou de penser au travail ;
  • une mauvaise humeur qui se répercute sur vos proches ;
  • de la jalousie ou de l’envie quand des proches parlent de leur épanouissement au travail ;
  • ne plus être en phase avec son emploi ;
  • l’envie de découvrir de nouvelles choses, des métiers qui vous font rêver.

Peu importe la raison qui vous pousse à vouloir vous réorienter, le plus important reste de savoir reconnaître un besoin de reconversion. Pour ce faire, prenez le temps de lister ces causes et ce que vous ne souhaitez pas/plus dans votre future carrière, car ce changement de direction professionnelle doit bien se préparer.

> À lire aussi : Changer de métier à 50 ans : comment réussir sa reconversion ?

Dans quels métiers se reconvertir à 30 ans ?

Techniquement, personne d’autre que vous-même ne peut savoir vers quel métier vous réorienter à 30 ans. Vous seul pouvez décider du métier ou du secteur d’activité qui vous permettra d’être (enfin) épanoui.

Cependant, il est important de garder en tête que tous les projets ne sont pas forcément réalistes ou réalisables. Il est important de suivre vos envies, à condition qu’elles soient en accord avec une faisabilité réelle, vos capacités supposées pour le poste visé et la réalité du marché du travail.

Comment changer de métier à 30 ans ?

Plusieurs conseils simples peuvent vous aider à entamer un changement de carrière à vos 30 ans.

Faites le point sur vos passions et vos envies

Avant d’entamer une nouvelle carrière à 30 ans, il est important de savoir précisément ce qui vous anime et vous fait envie, afin de cibler certains métiers ou secteurs d’activité.

Cela peut, par exemple, impliquer des expériences personnelles que vous réalisez en dehors du monde professionnel. Quels sont vos passe-temps, vos passions, vos activités physiques, artistiques ou intellectuelles ? Faites-vous partie d’une association ? Toutes ces questions peuvent vous aider à vous tourner vers un métier qui vous intéresse vraiment et qui correspond à vos valeurs.

Posez-vous les bonnes questions sur ce que vous attendez de votre prochain poste et de votre environnement de travail. Souhaitez-vous travailler dans une grande ville ou dans une petite commune ? Préférez-vous les professions manuelles ou dites « intellectuelles » ? Voulez-vous travailler seul ou en équipe ?

Réalisez des tests ou un bilan de compétences

C’est une étape assez fréquente chez les trentenaires qui souhaitent changer de carrière. Vous pouvez trouvez des tests sur Internet, comme le MBTI, le BIG FIVE, le SOSIE ou encore le PAPI. Ces tests de personnalité se basent, notamment, sur vos qualités et vos défauts dans le monde professionnel. Vous obtiendrez ainsi une liste de métiers qui correspondent à votre profil psychologique.

Si vous souhaitez être accompagné dans votre démarche par un professionnel, vous avez également la possibilité de réaliser un bilan de compétences. De la même manière, vous pourrez dresser un bilan de vos aptitudes et compétences professionnelles, tout en prenant en compte vos besoins, vos envies et vos ambitions. Vous obtiendrez ainsi un résultat personnalisé qui pourra vous donner des pistes de réflexion pour changer de carrière.

> À lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour devenir manager de transition ?

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne…

Spécialisées dans le recrutement en management de transition, les équipes de Ressources Transition accompagnent les candidats en recherche d’emploi et les entreprises en quête d’un profil ciblé. Pour toute information, contactez-nous sur notre site.

Pour aller plus loin :